Le programme du BTS OL

Le programme du BTS d’opticien lunetier ne vise pas uniquement à former des techniciens compétents. Il cherche aussi à inculquer aux étudiants une culture scientifique et commerciale approfondie.

Cette formation multidisciplinaire n’aura que des impacts positifs pour les futurs diplômés une fois qu’ils auront intégré le monde du travail. En effet, le technicien supérieur pourra offrir une prestation technique de qualité, et complète, auprès de sa clientèle. Mais en même temps il possèdera les compétences nécessaires pour aborder le côté marketing de son activité, ainsi qu’une gestion efficace de son point de vente.

programme-bts-olVoici la liste des matières qui composent le programme :

  • Français,
  • Langue vivante étrangère I,
  • Communication,
  • Gestion,
  • Mathématiques,
  • Optique géométrique et physique,
  • Étude technique des systèmes optiques,
  • Analyse de la vision,
  • Examen de vue,
  • Étude, réalisation et contrôle d’équipement,
  • et Langue vivante étrangère II (enseignement facultatif).

Bien communiquer pour mieux vendre

Une bonne aptitude à communiquer est primordiale pour un professionnel qui aura à vendre ses produits. D’où l’enseignement du Français, qui lui permettra de s’exprimer correctement, que ce soit à l’oral ou à l’écrit. Une bonne connaissance de la langue française ne servira pas uniquement à aborder la clientèle, mais aussi à améliorer les relations avec les éventuels fournisseurs, ainsi que d’autres professionnels avec qui le futur technicien aura à collaborer. À l’issue de la formation, le technicien supérieur sera capable de faire preuve d’esprit d’analyse et de synthèse, ainsi que de rédiger correctement divers documents, et correspondances de toutes sortes.

L’étude d’une langue vivante étrangère est obligatoire pour le cycle BTS OL. Ceci constitue un autre atout pour le technicien supérieur, vu l’internationalisation actuelle du secteur. L’apprentissage d’une seconde langue vivante est possible, mais reste facultatif.

Un gestionnaire averti en vaut deux

La formation en gestion garantit à l’étudiant une bonne connaissance de l’entreprise, depuis sa création jusqu’à son mode de fonctionnement. Tout ce qui concerne la gestion de l’entreprise est abordée : la comptabilité (tenue des différents documents comptables), le côté mercatique (plan marketing, prospection commerciale, etc.), le capital humain (gestion des ressources humaines), ainsi que la législation (droit social, droit du travail, droit commercial, etc.).

De bonnes bases en Math

Le programme de mathématiques est le même que celui de la 1ère ES (Économique et social) et comporte : l’étude de fonctions, le calcul différentiel et intégral, les suites numériques, la statistique descriptive et inférentielle, les probabilités, et de la géométrie.

Optique géométrique et physique

Voici une liste exhaustive des points abordés dans cette matière :

  • Les lois fondamentales de l’optique,
  • Postulats de l’optique géométrique,
  • Image d’un point lumineux formée par un système optique,
  • Etude de l’approximation de Gauss,
  • Réflexion, miroirs plans, miroirs sphériques,
  • réfraction, dioptre plan, lame à faces parallèles, prisme,
  • dioptres sphériques,
  • Systèmes centres,
  • généralités sur les instruments d’optique,
  • radiométrie, photométrie,
  • aberrations ;
  • interférences,
  • polarisation,
  • diffraction, réseaux,
  • pouvoir séparateur, limite de résolution

Une matière de synthèse : l’Étude technique des systèmes optiques

Cette matière permet à l’étudiant d’effectuer une synthèse des connaissances qu’il aura acquises en optique géométrique et physique, en analyse de la vision, et en maintenance et adaptation d’équipement, et ainsi :

  • développer sa capacité d’écoute pour une prise en charge efficace de la clientèle, et cela en vue d’offrir une solution qui correspond aux attentes de cette dernière,
  • lui permettre de porter un regard critique sur les innovations technologiques, et informer les fournisseurs sur ses conclusions,
  • S’occuper de la maintenance des matériels, et en optimiser l’utilisation.

Analyse de la vision : coefficient 6 à l’examen

Cette matière permet d’aborder les différents problèmes liés à la vision. Elle devrait permettre au technicien de répondre favorablement aux attentes du client, et faire en sorte que ce dernier se sente à l’aise après sa prise en charge. Elle comporte l’étude de :

  • l’anatomie et de la physiologie de l’œil,
  • l’optique physiologique,
  • l’optométrie théorique et pratique,
    D’une bonne connaissance de cette matière dépendra le confort final du client.

Examen de vue

Cette matière comprend essentiellement la contactologie, et sera étudié tout ce qui concerne les lentilles de contact : l’historique, les aspects techniques, l’entretien, etc.
Elle concerne aussi les bases en optométrie et les différents tests à effectuer lors d’un contrôle de vision.

Etude, réalisation et contrôle d’équipement : une garantie de qualité

Cette partie du programme concerne tout ce qui est montage et correction d’équipements d’optique. On y aborde les différentes technologies utilisées :

  • les différentes sortes de verres, ainsi que toutes leurs caractéristiques,
  • les montures (matériaux, mode de fabrication, entretien, etc.),
  • les différents matériels que l’on rencontre en atelier (caractéristiques, maniement, maintenance, etc.).

Elle comprend aussi des contenus théoriques tels que l’anatomie de la tête, la morphologie du visage, les différentes pathologies que l’on peut rencontrer en rapport avec le port de lunettes.

Réagissez à cet article...

*