Bac Pro Optique

Parmi les diplômes de baccalauréat professionnel, celui de l’Opticien lunetier peut être qualifié de nouveau venu. En effet il a pour objectif de remplacer, à terme, le BEP optique lunetterie.

Le Bac professionnel Opticien Lunetier se prépare en trois ans. Avec plus de la moitié des Français qui ont des problèmes de vue, mais aussi le vieillissement de la population, les opticiens lunetiers ne risquent pas de manquer de travail.

bac-pro-optiqueLe titulaire du bac pro est l’assistant de l’opticien lunetier. Il lui apportera une aide précieuse lors de la réalisation des différents tests de vision sur le client. Il intervient de même dans la réalisation de l’équipement d’optique : montage, réglage, ainsi que toutes les finitions nécessaires.

Comment passer le bac pro opticien lunetier ?

Le diplôme se prépare généralement après la classe de 3ème. L’étudiant passe par les classes de seconde, de première et de terminale professionnelle, soit trois ans d’études en tout en lycée professionnel, en CFA (centre de formation des apprentis) ou dans un centre de formation agréé pour le contrat de professionnalisation.

Un bon niveau dans les matières scientifiques est un atout, ainsi qu’une bonne aptitude aux travaux manuels. En effet le secteur de l’optique est soumis en permanence à l’évolution de la technologie. Une bonne base en sciences permettra aux professionnels de suivre l’évolution de leur métier. De même, le métier d’opticien demande beaucoup de précision, et le technicien aura à se servir en permanence de ses mains pour régler, mesurer, monter, polir, etc.

Les titulaires d’un BEP ou d’un CAP peuvent préparer l’examen en deux ans. Et une formation en alternance est possible, soit en contrat de d’apprentissage soit en contrat de professionnalisation.
Les matières enseignées sont :

  • économie – gestion
  • mathématiques et sciences physiques
  • techniques propres au métier (prises de mesure, etc.)
  • arts appliqués, culture artistique.

Le nouveau diplômé : un technicien opérationnel

Cette formation peut conduire au métier de responsable d’atelier, de vendeur ou de monteur. A l’issue de sa formation, le technicien sera capable d’effectuer les différents examens de vision nécessaires à la fabrication des lunettes, ainsi que les différentes mesures sur les clients. Il s’occupera aussi de concevoir et de monter, par la suite, tout ce qui concerne les équipements d’optique.

Sa tâche est aussi d’aider l’opticien à la gestion administrative du magasin (gestion de stock, SAV, etc.).
Et de participer à l’animation de l’espace de vente. Ceci inclut l’accueil personnalisé du client, ainsi que l’analyse préalable de ses besoins. Lorsqu’il aura acquis de l’expérience, il pourra conseiller le client, et lui proposer les solutions adaptées à ses soucis. Le titulaire du bac pro opticien lunetier est un technicien polyvalent.
Il peut également intégrer une entreprise de fabrication ou de distribution de matériels et d’équipements d’optique.

Poursuivre après le bac pro

Ainsi, il est évident que ce bac professionnel prépare les étudiants à intégrer de suite la vie active. Trouver du travail dans le secteur n’est pas difficile pour l’instant. Mais avec le temps, il est évident que le niveau de qualification demandé par les recruteurs va augmenter.

Poursuivre des études est tout à fait concevable, et même conseillé, dans le but de se perfectionner dans le métier. Le BTS d’opticien lunetier est le diplôme tout indiqué pour ceux qui souhaitent poursuivre, car il est de la même spécialité. De plus le titulaire du bac du même nom sera considéré en priorité lors de la sélection pour l’école de BTS. A noter que c’est à partir du BTS qu’il est possible d’ouvrir et de gérer un magasin d’optique, alors que celui qui possède le bac professionnel occupe le poste d’auxiliaire médical, c’est-à-dire qu’il travaille sous la supervision de l’opticien lunetier, un technicien supérieur.

Réagissez à cet article...

*